Nous, anciens élèves de grandes écoles et d’universités françaises réunis au sein du collectif YESS Alumni, constatons que nos sociétés font aujourd’hui face à un tournant historique : menacées de toutes parts dans leurs fondements, elles disposent pourtant d’un champ des possibles qui n’a jamais été aussi vaste.

Les inégalités économiques et sociales et les dégradations environnementales se creusent, les crises politiques et les conflits qui en résultent causent toujours plus de dommages physiques, institutionnels et éthiques. Nous observons avec inquiétude les fractures grandissantes dans nos sociétés et la tendance de chaque communauté à se replier sur elle-même. Nous voyons les décisions issues de visions à court terme se multiplier, alors que nous devons plus que jamais anticiper les impacts à très long terme d’une majorité de nos actions.

Nous constatons cependant avec espoir que de très nombreux actifs et étudiants, entre autres parmi les nouvelles générations, se sentent pleinement concernés par la crise sociale, économique et environnementale planétaire résultant de modes de vies non durables à l’œuvre depuis plus d’un demi-siècle. Nous constatons que les initiatives citoyennes sont de plus en plus nombreuses et efficaces ; nous constatons que les grandes organisations prennent désormais conscience qu’il est nécessaire de changer une partie de leurs stratégies et de leurs pratiques ; nous constatons une croissance soutenue de l’entrepreneuriat social et un impact croissant de l’Economie Sociale et Solidaire à tous les niveaux de nos Sociétés ; nous constatons enfin la démocratisation de nombre de technologies qui, employées à bon escient, peuvent être des leviers puissants pour résoudre les problèmes auxquels nous devons faire face. Tous ces défis nécessitent un mouvement collectif qui ne se produira par ailleurs pas sans une forme de déconcentration des pouvoirs et des richesses au sein des organisations communes que sont les entreprises, les administrations et les institutions publiques.

C’est pourquoi nous, anciens élèves de grandes écoles et d’universités françaises réunis au sein du collectif YESS Alumni, souhaitons contribuer à transformer les systèmes économiques, sociaux et environnementaux actuels pour les rendre plus durables, plus responsables et plus inclusifs.

Dans cette optique, nous nous donnons pour mission :

  • de sensibiliser les anciens élèves des écoles et des universités françaises, et la Société en général, aux enjeux et aux bonnes pratiques sociales, économiques et environnementales, et de les accompagner dans la mise en place de ces mêmes pratiques dans leurs organisations ;
  • de promouvoir une formation des étudiants prenant mieux en compte les enjeux liés à la transition sociale, économique et environnementale, quel que soit leur cursus ;
  • de mettre en réseau les acteurs de ce changement et les initiatives y contribuant, qu’elles émanent d’anciens élèves ou non ;
  • de participer au débat public afin d’y promouvoir la prise en compte de la transition sociale, économique et environnementale.

A travers ce manifeste, nous, anciens élèves de grandes écoles et d’universités françaises réunis au sein du collectif YESS Alumni, affirmons notre détermination à agir et à nous mobiliser pour être agents de la transformation vers une société plus durable, plus responsable et plus inclusive.